Définitions

Qu’est-ce que la résine de CBD, et comment fonctionne-t-elle ?

resine_cbd

Il existe plusieurs formes de concentrés de cannabis légaux, mais la résine de CBD est certainement l’un des ingrédients actifs les plus utilisés. Il apparaît comme une masse sombre et très dense. Il est riche en cannabidiol, bon contre l’insomnie et la dépression, efficace pour les problèmes de peau et les maladies auto-immunes.

La résine de CBD est une substance concentrée obtenue à partir des parties vertes de la plante de chanvre industriel « Cannabis Sativa« . On pense généralement que la résine est obtenue en frottant les fleurs de l’herbe légère, mais ce n’est pas le cas.

Comment se fait l’extraction de la résine CBD ?

Il existe plusieurs façons de l’extraire. Les entreprises qui traitent cette substance particulière utilisent une méthode très sûre qui préserve toute la saveur et les effets bénéfiques de la résine. Il s’agit d’une extraction à l’aide de solvants tels que le dioxyde de carbone supercritique, le butane et le propane. Cette opération est effectuée sous haute pression afin d’éliminer toutes les substances indésirables de la plante.

Le résultat de cette extraction est la résine de CBD, un produit particulièrement collant, semblable au miel ou à la cire, qui préserve le parfum naturel des fleurs de cannabis légères. Si vous avez des doutes ou des craintes quant aux effets que cette huile pourrait avoir sur votre organisme, rassurez-vous : la résine de CBD n’a aucun effet psychoactif et est 100% naturelle. Découvrons ensemble comment l’utiliser.

Comment utiliser la résine de CBD

La résine CBD peut être utilisée comme une huile de cannabis pour un usage personnel, en gardant à l’esprit que ce produit, comme tous les produits légaux à base de plantes, n’est pas autorisé par la loi. Cette substance contient un principe actif plus élevé que les autres produits de cannabis léger. C’est pourquoi sa composition, qui comprend des polyphénols et des terpènes, la rend différente des huiles classiques. Si vous souhaitez l’utiliser, distribuez le produit à l’aide d’un compte-gouttes pour garantir une précision maximale et éviter de renverser tout le contenu.

A lire aussi :  Les trichomes du cannabis : Ce qu'il faut savoir

Les gouttes de résine peuvent être ingérées directement par la bouche : il est conseillé d’appuyer légèrement et peu à la fois sur le piston de la pipette. De cette façon, l’absorption de la résine sera plus rapide et il y a plus de chances que les effets positifs se produisent immédiatement. Une autre méthode pour prendre de la résine de CBD consiste à utiliser un spray oral, également disponible dans différents arômes naturels.

La prise orale avec le spray, par opposition aux gouttes, permettra une meilleure distribution de la résine de CBD dans toute la partie buccale. Enfin, vous pouvez l’utiliser pour aromatiser les aliments et les boissons. Cela aura également des effets bénéfiques.

Conseils utiles pour une résine CBD de qualité

La condition essentielle pour obtenir une résine CBD de qualité est le choix du bon matériel végétal. Vous devez être en mesure de reconnaître et d’acheter des fleurs de chanvre à CBD pur. Il vous faudra donc trouver des revendeurs fiables et agréés, préparer quelques feuilles de papier sulfurisé, des filtres ou des sacs filtrants et vous procurer un bon outil de récolte.

Une presse de qualité est la base pour obtenir une excellente résine légère de cannabis : le choix varie en fonction de la pression qu’elle peut appliquer, des températures qu’elle peut atteindre et de la manière dont elle génère la pression. Une fois choisi, il ne vous reste plus qu’à le faire fonctionner à la bonne température et à la bonne pression. Après cela, il ne vous reste plus qu’à collecter tout le matériel obtenu sur des feuilles ou un sac filtrant.

Nous tenons à rappeler que la résine de CBD et sa matière, c’est-à-dire les fleurs de la plante de chanvre femelle, sont légales si elles s’inscrivent dans les limites juridiques de notre Constitution.

A lire aussi :  CBG : la molécule mère du cannabis offrant des bienfaits essentiels

L’Organisation mondiale de la santé classe le cannabis comme inoffensif pour la santé

Le 24 janvier, à l’issue de recherches scientifiques approfondies sur les usages thérapeutiques et les éventuels méfaits et dangers de la consommation de cannabis, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a adressé à l’ONU et à la CND (Commission des stupéfiants) sa recommandation de retirer le cannabis de l’annexe IV de la convention sur les drogues de 1961, réservée aux substances considérées comme plus dangereuses comme l’héroïne et la cocaïne et d’une valeur médicale ou thérapeutique extrêmement faible, et de retirer le principe actif THC de la convention de 1971 et de le reclasser dans l’annexe I de la convention de 1961.

Recherche sur les effets du cannabis

Selon l’OMS, le cannabis ne semble pas avoir d’effets indésirables comparables à ceux d’autres substances, ce qui souligne son potentiel thérapeutique pour traiter et atténuer les symptômes de diverses maladies, notamment la douleur chronique et d’autres affections telles que l’épilepsie et la sclérose en plaques. Le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol) sont deux cannabinoïdes présents dans le cannabis, qui ont tous deux des effets sur les récepteurs du cerveau humain.

Les effets du cannabis à forte teneur en THC, en plus des effets psychoactifs, peuvent donner de la relaxation, une altération des sens, de l’appétit, de la fatigue, réduire l’agressivité, et peuvent réduire les effets négatifs de la chimiothérapie et de la sclérose en plaques. Le CBD, quant à lui, n’a aucun effet psychoactif, bien qu’il ait la même formule que le THC.

Ce dernier peut également être utilisé à des fins thérapeutiques, en aidant à combattre les douleurs chroniques et la dépression. L’OMS affirme qu’il n’y a pas d’effets indésirables connus du CBD, qui peut être utilisé à des fins médicales ; par exemple, son utilisation a déjà été reconnue aux États-Unis comme traitement de l’épilepsie infantile.

A lire aussi :  Le CBD expliqué : Le guide complet des cannabinoïdes

Libéralisation du cannabis dans le monde

Un nombre croissant de législations au niveau des États aux États-Unis et dans des pays comme l’Uruguay, le Canada, le Mexique et la Jamaïque légalisent le cannabis pour des usages non médicaux, tandis que le nombre d’États autorisant son usage médicinal, augmente systématiquement.

La proposition de reclassification du cannabis était très attendue par tous ceux qui se battent depuis des années pour la réglementation de la production, de la consommation et du commerce du cannabis et de ses dérivés.

Le cannabidiol sous forme de résine CBD présente de nombreux avantages

Le cannabidiol CBD s’est avéré avoir de nombreux avantages pour le corps, ainsi que pour prévenir et aider à combattre de nombreuses maladies de gravité variable. Au fil des ans, des avantages ont été démontrés dans le traitement de certains syndromes épileptiques infantiles, tels que le syndrome de Dravet et le syndrome de Lennox-Gastaut (LGS), des maladies très graves qui ne répondent pas à de nombreux médicaments.

Dans de nombreuses études, le CBD a permis de réduire le nombre de crises et, dans certains cas, de les arrêter complètement. Des vidéos des effets du cannabidiol sur ces enfants et leurs crises sont facilement documentées sur Internet, et sont assez étonnantes.

Le cannabidiol contre la douleur

Le cannabidiol CBD s’est révélé être une excellente alternative pour le traitement de divers types de douleurs chroniques. Une étude a montré que le CBD appliqué sur la peau peut aider à réduire la douleur et l’inflammation dues à l’arthrite. Une autre étude a démontré le mécanisme par lequel le cannabidiol inhibe la douleur inflammatoire et neuropathique, deux des types de douleur chronique les plus difficiles à traiter.