Actualités CBD

Quand est-il préférable de prendre du CBD ?

prise_cbd

Si vous avez commencé à utiliser le CBD dans le cadre de votre routine quotidienne de santé et de bien-être, vous vous êtes peut-être demandé « quel est le meilleur moment de la journée pour prendre du CBD ? ».


La réponse est que cela dépend de ce que vous essayez d’obtenir en prenant du cannabidiol. Il y a donc plusieurs avantages à prendre du CBD le matin plutôt que le soir, et il est toujours recommandé de le prendre avec un estomac plein.

Il existe plusieurs façons de savoir à quel moment du jour ou de la nuit votre corps réagira le mieux, dans l’article nous voyons par exemple la différence entre la prise à deux moments différents de la journée, mais aussi si vous pouvez développer une tolérance au CBD ou si vous devez arrêter de prendre du CBD après une certaine période.

Commençons par le début.

Est-il préférable de prendre l’huile de CBD le matin ou le soir ?

Vous pouvez prendre du CBD le matin pour :

Commencez la journée avec l’esprit clair


Le CBD aide à maintenir l’homéostasie du système nerveux central et peut favoriser un état mental sain et équilibré.
Bien que vous ne le remarquiez pas immédiatement, votre « brouillard cérébral » du matin peut se dissiper avec le temps.

Vous aider à surmonter les moments difficiles


Le CBD agit sur les récepteurs cannabinoïdes de notre cerveau, ce qui facilite la relaxation. Par conséquent, si vous savez qu’une semaine particulièrement stressante vous attend, prendre du CBD le matin peut vous aider à passer la journée en vous faisant sentir plus détendu et satisfait.

Aide à l’entraînement du matin


Prendre du CBD avant votre séance d’entraînement pourrait vous aider à stimuler et à réchauffer vos muscles. Par ailleurs, la prise de CBD après une séance d’entraînement peut favoriser la récupération musculaire grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Pourquoi prendre du CBD le soir

Vous pouvez prendre du CBD le soir pour :

Se détendre après une journée chargée


Si vous avez besoin d’un moyen propre et sain pour vous détendre après une journée mouvementée, le CBD est un excellent choix pour votre soirée.

Le CBD facilite la relaxation du corps et de l’esprit, vous aidant à mieux dormir la nuit après une journée de travail stressante.

Ralentir un cerveau hyperactif


Parfois, après une journée bien remplie, notre cerveau a de nombreux onglets ouverts, un peu comme un navigateur occupé sur notre écran d’ordinateur. La supplémentation en CBD peut contribuer à inspirer des sentiments de relaxation et de calme en aidant les personnes à faire taire leurs pensées rapides et à préparer leur esprit et leur corps à se retirer au lit.

A lire aussi :  Les personnes âgées sont une clientèle inattendue pour le CBD !

Réduire l’inconfort de la nuit


Parfois, une gêne physique peut compromettre une bonne nuit de sommeil ou rendre difficile l’accès au sommeil.
Le CBD peut apaiser la douleur et l’anxiété, ce qui permet au corps et à l’esprit de se détendre plus facilement, favorisant ainsi un sommeil confortable.

Est-il préférable de prendre du CBD à jeun ?


Prendre du CBD avec de la nourriture peut augmenter la biodisponibilité du composé, et manger certains types d’aliments peut encore l’améliorer.

La biodisponibilité est le taux et le degré d’absorption et de libération d’une substance dans la circulation sanguine, où elle interagit avec les systèmes naturellement présents dans notre organisme.

Lorsqu’un produit est ingéré par voie orale, ses principes actifs sont absorbés par le système digestif.

Si nous examinons spécifiquement l’huile de CBD, le CBD et d’autres composés sont décomposés dans l’estomac avant que l’intestin grêle ne les absorbe et les distribue ensuite par les vaisseaux qui le relient directement au foie.

C’est dans le foie que la présence d’aliments spécifiques dans votre système devient bénéfique pour la vitesse à laquelle le CBD est absorbé.

Dans le foie, une famille d’enzymes appelée cytochrome P450 (CYP450) agit sur le CBD, métabolisant les composés avant qu’ils ne soient distribués dans le système circulatoire.

Au cours de ce processus, il se produit un processus appelé métabolisme de premier passage, qui décompose la CBD en plus de 100 métabolites différents, dont beaucoup ne sont pas utilisés dans l’organisme et sont rapidement dégradés.

Ce processus diminue la concentration de CBD et réduit donc sa biodisponibilité.
Par conséquent, moins de CBD atteint le système sanguin en raison du métabolisme de premier passage.

Lorsque vous ingérez de l’huile de CBD en même temps que certains types d’aliments, la perte de concentration de CBD a un impact limité car ces aliments aident le CBD à contourner le processus de métabolisme de premier passage.

En mélangeant le CBD avec de la nourriture, vous pouvez vous assurer qu’une concentration plus importante de CBD est absorbée que lorsque vous utilisez le CBD à jeun.

Les types d’aliments idéaux à consommer avec l’huile de CBD doivent comprendre des triglycérides à chaîne moyenne et longue, qui sont des acides gras.

Ces acides gras agissent comme un puissant agent de liaison pour les cannabinoïdes tels que le CBD.

A lire aussi :  Huile de chanvre (CBD) pour chiens, chats et animaux de compagnie : le guide complet

Ils sont rapidement métabolisés en énergie par le foie, de sorte que la perte de concentration de CBD par métabolisme de premier passage est limitée.

Ce processus signifie que votre corps est capable de brûler les graisses et de les rendre disponibles pour une utilisation immédiate.

Les acides gras à longue chaîne sont ceux qui ont 14 atomes de carbone ou plus. On les trouve dans la plupart des huiles, des graisses et de certains aliments, notamment :

  • Huile de noix de coco
  • Huile d’olive
  • Huile de soja
  • Huile de sésame
  • Poisson
  • Cacahuètes
  • Avocat
  • Viande
  • Œufs

Une étude portant sur divers produits à base de CBD, initialement absorbés par voie sublinguale puis ingérés, a montré des effets plus positifs chez les sujets qui avaient mangé avant de les prendre.

Les résultats de cette étude montrent que les niveaux de biodisponibilité étaient quatre fois plus élevés lorsque le CBD était pris après les repas. Cela dit, il a également été révélé que la nourriture peut entraîner un retard de plus de deux heures dans l’atteinte de la concentration maximale de CBD dans le sang.

Est-il possible de développer une tolérance au CBD ?


Bien que la recherche ait conclu que la consommation à long terme de marijuana contenant du THC peut entraîner une tolérance, le CBD semble avoir l’effet inverse.

Les revues et études scientifiques sur l’huile de CBD suggèrent qu’il est peu probable de développer une tolérance au CBD.

Au contraire, une utilisation à long terme peut même conduire à une tolérance inverse.

« La tolérance inversée » est un concept qui fait référence au phénomène selon lequel un individu a besoin d’une plus petite quantité d’une substance pour obtenir les effets désirés.

Par conséquent, au fil du temps, les utilisateurs de CBD peuvent trouver un soulagement de leurs symptômes avec des doses réduites par rapport à leur première prise.

Le CBD est l’un des plus de 100 phytocannabinoïdes présents dans la plante de cannabis.

Les phytocannabinoïdes ont une structure chimique similaire à celle des endocannabinoïdes, qui sont produits naturellement par l’organisme.

Ces deux types de cannabinoïdes interagissent avec notre système endocannabinoïde (ECS). Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, on pense que le CBD active indirectement nos récepteurs de cannabis sans se lier à eux.

Cela augmente le nombre d’endocannabinoïdes produits naturellement dans notre corps. Plus votre corps produit d’endocannabinoïdes, moins vous aurez besoin d’huile de CBD.

Aujourd’hui, la recherche sur la tolérance inverse et l’huile de CBD n’en est qu’à ses débuts.

A lire aussi :  Huile de CBD : Que faut-il savoir sur l'huile de cannabidiol ?

Bien que le CBD n’ait pas d’effets psychotropes, nous recommandons toujours, en plus de la consultation de votre médecin, de commencer par un faible dosage pour tester la tolérance initiale.

En augmentant progressivement la dose au fil du temps, vous êtes susceptible d’atteindre une dose où les effets commencent à se stabiliser.

Une fois ce niveau de tolérance atteint, essayez de réduire la dose petit à petit.

Est-il nécessaire de faire une pause avec l’huile de CBD ?


Bien qu’il ne soit pas nécessaire de faire une pause dans la prise de CBD, il peut être utile de le faire de temps en temps pour voir si votre niveau général de bien-être s’est amélioré.

Cela dépend évidemment de la raison pour laquelle vous prenez du CBD et si l’objectif est à court ou à long terme.

Jusqu’à présent, il n’a jamais été démontré que la CBD crée une dépendance ou une addiction dans aucun des tests scientifiques effectués.

Toutefois, dans le cas d’affections telles que l’anxiété, il peut être difficile d’arrêter de prendre du CBD si celui-ci a amélioré l’humeur sur une longue période. Le CBD n’a pas d’effets secondaires négatifs à long terme et est généralement considéré comme très sûr à prendre pendant de nombreux mois.

En ce qui concerne les recherches existantes, rien ne permet de penser que le CBD peut provoquer une quelconque forme de manque, ou des symptômes apparentés.

Cela est surprenant si l’on considère qu’il s’agit peut-être du parent le plus proche du THC, connu, en plus de ses effets psychotropes, pour stimuler des effets secondaires divers et parfois désagréables lorsque les utilisateurs réguliers tentent d’arrêter sa consommation après un usage à long terme.

Malgré cela, le cannabis thérapeutique est toujours considéré comme plus sûr à utiliser que de nombreuses alternatives pharmaceutiques.

Le retrait du CBD et du THC


L’une des utilisations les plus intéressantes du CBD est le traitement des symptômes de sevrage de la dépendance à la marijuana.

Bien que le THC et le CBD proviennent de la même famille de Cannabis Sativa, le CBD peut être utilisé pour traiter les problèmes liés à la consommation de THC à long terme.

Comme le cannabis à forte teneur en THC crée moins de dépendance que les autres drogues et médicaments, le CBD est reconnu comme un excellent soutien pour les personnes qui luttent contre la dépendance à la marijuana.