Boutique de CBD : pourquoi demander un certificat d’analyse a votre fournisseur ?

La vente et la consommation de CBD sont strictement règlementées en France. En effet, cette molécule issue du cannabis est souvent associée au THC, qui est un autre principe actif du cannabis et qui est listé parmi les stupéfiants. Face aux pressions de l’Union Européenne, la France a ainsi autorisé la vente et la consommation des produits au CBD, mais à certaines conditions.

En particulier, le taux de CBD dans ces consommables ne doit pas excéder 0,2 %. De plus, ils doivent uniquement provenir de la variété Sativa du chanvre. En effet, cette dernière est reconnue pour ne contenir qu’une faible part de THC. D’autre part, pour être certain que les produits présentent le taux légal de THC, ils ne doivent pas non-plus découler de la transformation des feuilles et des fleurs de cannabis, mais uniquement des graines, des fibres et des racines. En effet, ces parties exploitables présentent le taux de THC le plus bas de la plante de chanvre.

Toutefois, uniquement les produits de CBD français respectent ces normes. Face à l’importation, il est donc essentiel d’effectuer les vérifications nécessaires pour ne pas être hors la loi.

Identifier un produit CBD certifié conforme à la législation

Les lois concernant le CBD ne sont pas homogènes dans toute l’Europe. Même si chaque pays restreint le taux de THC contenu dans ces pays, les limites autorisées varient dans chaque Etat. En particulier, en France, le taux légal à ne pas dépasser est de 0,2 % de THC. Cela signifie qu’avant de commercialiser des produits, les revendeurs doivent s’assurer que ce taux légal est bien respecté. En effet, dans le cas où un test de contrôle révèle un taux de THC supérieur à 0,2 %, la boutique risque d’être condamnée pour cause de vente de produits stupéfiants.

Pour éviter des problèmes avec la Justice, il est alors essentiel de s’informer de la conformité du produit auprès des fournisseurs. Ces derniers doivent notamment disposer d’un certificat d’analyse effectué dans un laboratoire agréé pour prouver leur bonne foi. En effet, ce document présente tous les composants recensés dans les produits. Il doit notamment indiquer le taux de THC.

Si vous voulez être certain de la conformité des produits à CBD que vous allez commercialiser, nous vous recommandons d’opter pour des fournisseurs reconnus. En particulier, le grossiste Pro4You CBD garantit la qualité et la complète légalité de ses produits. Ce fournisseur luxembourgeois est le choix idéal pour les professionnels, car il propose les meilleurs prix du marché. De plus, il propose un service client réactif et une assurance livraison. Cette dernière est essentielle pour vous approvisionner en toute sérénité.

D’autre part, ce grossiste inclut automatiquement un certificat d’analyse dans chaque colis. Cela permet d’éviter les éventuels retards de livraison dus aux contrôles des douanes. En effet, sans cette attestation de laboratoire, les produits commandés pourraient être confisqués pour les soumettre à une analyse. Or, cette dernière peut durer jusqu’à 2 mois et risque ainsi de perturber votre chaîne d’approvisionnement.

Vérifier que les produits de CBD sont efficaces et conformes à leurs étiquettes

Le certificat d’analyse est la preuve du sérieux et de la bonne foi des fournisseurs. En plus de permettre d’identifier le taux précis de THC, il liste aussi les concentrations de tous les autres principes actifs qui y sont décelés. En particulier, cela inclut toutes les molécules qui sont naturelles présentes dans le chanvre, dont les flavonoïdes, les terpènes et les cannabinoïdes. À noter que la présence de ces autres molécules indique généralement une meilleure efficacité des produits. En effet, des études scientifiques ont démontré que la combinaison des actions de ces complexes actifs assure des effets plus puissants et plus immédiats. Cela vous garantit notamment de mieux satisfaire les consommateurs qui cherchent à soulager des douleurs, à se relaxer, à mieux dormir, à avoir meilleur appétit, à se sevrer de substances addictives…

Toutefois, certaines familles cherchent aussi des produits à CBD pur, pour éviter tout contact avec du THC et d’autres principes actifs du chanvre. Dans ce cas, le document pourra prouver que le produit contient uniquement du CBD et doit d’ailleurs indiquer sa concentration. En effet, il peut être risqué de se fier uniquement à l’emballage du produit, car certains producteurs et fournisseurs peuvent être moins rigoureux au niveau des étapes de contrôle de la qualité. D’ailleurs, vu l’engouement pour ce marché, l’on risque aussi de retrouver face à des individus malintentionnés qui produisent sciemment des produits de contrefaçon ou de qualité médiocre.

Contrôler que les produits de CBD sont propres à la consommation

Par ailleurs, sachez que seul le certificat d’analyse accompagnant les produits de CBD permettent de garantir qu’ils ne contiennent pas de substances toxiques. Cela est en effet nécessaire, car les plantes de chanvre peuvent être contaminées par des engrais chimiques. De plus, certains terrains de culture peuvent aussi présenter des traces d’éléments dangereux. Il est donc notamment conseillé de vérifier que le taux des métaux lourds n’excède pas le taux maximal de 0,01 ppm préconisé par le Ministère de la Santé. Les métaux lourds incluent notamment des éléments cancérigènes, comme le mercure, le plomb et l’arsenic.

Par ailleurs, comme certains procédés d’extraction sont basés sur l’utilisation de solvants, il est également nécessaire de vérifier que les produits ne recèlent aucune trace de ces derniers. Nous vous conseillons d’ailleurs de vous orienter vers des marques conformes à l’USP 467, pour vous assurer que vos commandes ne soient pas contaminées par des solvants.

Nous conseillons d’ailleurs d’opter pour du CBD extrait via des solvants. En effet, ces derniers peuvent réduire l’efficacité des vertus thérapeutiques du cannabidiol. Le mieux est spécifiquement de privilégier les marques qui produisent des extraits de CBD avec du CO2 supercritique. Toutefois, comme cette technique nécessite des équipements onéreux, certains individus peuvent ne pas être francs au niveau des procédés qu’ils mettent réellement en œuvre pour raffiner le chanvre. Dans ce cadre, il est donc nécessaire de toujours demander à voir le certificat d’analyse, lequel permettra de vérifier quelle méthode d’extraction a été utilisée dans la chaîne de production des produits.

Write a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *